Au secours, j’ai un ado à la maison !!!

with Pas de commentaire

Depuis quelque temps, voila quelques situations du quotidien avec notre fils de 11,5 ans :

  • Il ne veut plus jouer aux jeux de société en famille
  • Quand on lui demande ce qu’il a fait avec ses copains : « rien de spécial, on a discuté, on a traîné »
  • Quand on lui demande ce qu’il aime le plus faire : « dormir »
  • Il s’exprime par onomatopées ou brame bestial quand on le questionne, quand on lui parle
  • Il utilise des mots et expressions que l’on ne comprend pas ; on se demande d’ailleurs si l’on parle bien la même langue…
  • C’est la croix et la bannière pour lui faire décrocher ses écrans pour d’autres activités
  • Heureusement que les forfaits téléphone sont en SMS et MMS illimités… sinon bonjour la facture !
  • Ça sent « le fauve » dans sa chambre, et on ne peut pas y mettre un pieds devant l’autre
  • Interdiction formelle de rentrer dans la salle de bain lorsqu’il prend sa douche…quand il veut bien en prendre une.
  • Rien n’est plus précieux et délicat que sa coupe de cheveux ; des plombes tous les matins pour la peaufiner
  • L’acné et autres boutons noirs ont fait leur apparition
  • Sa dernière dent de lait vient de tomber ; bien longtemps qu’il ne croit plus à la petite souris mais il l’a placée dans la boite malgré tout…va savoir pourquoi…?
  • Il ne veut surtout pas qu’on le dépose devant l’école ou arrêt de bus ; « c’est trop la honte ». Bon, là on peut comprendre qu’il y a effectivement plus classe que notre camionnette jaune de la poste…
  • Inutile de vous faire un dessin pour le bisous de bonne journée à l’école
  • Hors de question de l’appeler par son pseudo affectif attribué et utilisé depuis sa naissance
  • ….

 

Hummm !!! Plus de doutes possibles, notre fils est entré dans l’ère de l’adolescence !!!

Rien de grave en soi, par contre c’est le moment pour nous de nous demander ce que l’on peut faire pour traverser au mieux cette fameuse « crise d’adolescence » ; pour fixer et faire respecter des règles et limites à ne pas dépasser ; pour maintenir l’échange et la communication avec lui.

 

  • Lui proposer de pratiquer ensemble des activités qu’il aime : s’entraîner avec lui dans son sport de prédilection, jouer à la console de temps en temps ; regarder un film puis débattre et échanger nos points de vue,…
  • Lui demander qui est son idole du moment (chanteur(se), acteur(trice), sportif(ve), youtubeur(se),…) ; à qui il aimerait ressembler ?  Faire ensuite des recherches sur cette « star » pour vous permettre de passer vos messages, montrer à votre enfant la discipline, le travail qu’il y a derrière pour arriver à ces résultats.
  • Continuer à sensibiliser, rabâcher les mêmes consignes au risque de paraître saoulant, ça marquera son esprit. Vous souvenez-vous des discours martelés par vos parents ? Ne sont-ils pas devenus vos propres principes une fois adulte ?…
  • Savoir lui imposer une décision, ne pas lui laisser le choix quand nécessaire (déjà sur tous les sujets impactant sa sécurité).
  • Imaginer un système récompense / sanction sur le respect des règles de la maison. Ex : chez nous, c’est pas de tablette après 18h30 ; on est d’accord pour le laisser autonome et responsable mais toutes les minutes dépassées sont décomptabilisées sur le lendemain. Inversement, si il respecte parfaitement la consigne toute la semaine, on autorise un extra le weekend.
  • Savoir lâcher prise et lâcher du lest parfois ; après tout c’est sa chambre, si vivre dans le désordre lui convient, c’est son problème.
  • Aérer sa chambre pendant son absence… 😉

Aventures à suivre…

 

Et vous, comment avez-vous géré cette situation ? Quels ont été vos astuces, vos conseils ? Vos succès, vos échecs ?…
Racontez-nous

Recherches utilisées pour trouver cet article :j\ai un ado à la maison

Répondre