Un bouleversement pour les enfants ?

with Pas de commentaire

Les enfants ne demandaient rien à personne dans cette histoire. Ils étaient bien installés avec leurs repères, leur chambre, leurs jouets, les copains/copines, l’école…!

Du jour au lendemain on déménage pour aller loin où l’on ne connait personne, pas de famille, dans une nouvelle école, avec une nouvelle maîtresse,… avec le recul, c’est flippant !!

Parait-il qu’à certains âges, c’est plus simple que d’autres ? L’avantage de l’enfant est qu’il n’est pas formaté, pas encore réfractaire au changement, plus malléable, moins réfléchit. Il n’a pas le besoin de tout analyser. Il n’en demeure pas moins un être humain avec le besoin d’être rassuré.

Notre approche : Qu’avons-nous essayé de mettre en place ?

 

  • Leur annoncer tout de suite

Une fois la décision prise, inutile d’attendre. Deux raisons, les enfants ont des oreilles qui traînent et surtout il ne faudrait pas qu’ils l’apprennent par quelqu’un d’autre.

 

  • Veiller à la bonne compréhension

Il ne suffit pas de leur annoncer il faut également veiller à ce qu’ils comprennent les conséquences.

Dans notre cas, il ne s’agissait pas de vacances mais bien d’un départ définitif.

Par exemple, quand la petite de 5 ans nous a demandé si sa copine 
pouvait toujours venir jouer à la maison le mercredi après-midi, il a fallu qu’on prenne le temps de lui expliquer la distance entre 
l’ancienne et la nouvelle maison (illustration avec la route des 
vacances pour aller de Dijon à la mer).

 

  • Dès le départ les intégrer aux démarches

Notre projet prend de l’ampleur et devient alors une aventure familiale. C’est d’ailleurs en ces termes qu’on en parle avec eux.

Vacances de Pasques, destination Manosque. Une semaine en camping au mois de Mai ; une semaine bien agréable qui fut également l’occasion de premières visites de maisons, puis balades touristiques de notre future région.

Les semaines défilent, notre projet avance et la maison se remplie doucement de cartons. Là encore les enfants ont leur rôle à jouer : activité emballages et cartons de leurs affaires. Début juillet, une visite de la nouvelle école s’impose. Les enfants rencontrent la directrice et nous en profitons également pour aller voir notre future maison de location en cœur de village.

 

  • Le grand départ

Deux options : la vivre de A à Z en famille ou envoyer les enfants en vacances pour plus de commodité.

On a choisi l’option 2 même si on l’a beaucoup regretté la veille du déménagement ; se disant que les enfants auraient apprécié de voir le grand camion se remplir avec leurs affaires…la maison vide aurait peut-être été un moment plus difficile à passer. D’ailleurs on peut vous l’avouer, on a eu notre petit coup de blues… Il valait donc peut être mieux qu’ils ne soient pas là pour voir ça ; sans parler de l’arrivée dans une maison vide, inconnue, en pleine nuit… Toutefois pour ne pas les éloigner complètement, les 2 jours de déménagement et d’emménagement ont été immortalisés par le bief d’un album photos partagés en temps réel (merci les nouvelles technologies…). Bref, pas de solution idéale.

Aujourd’hui aucun regret sur notre choix, à vous de faire du mieux qu’il vous semblera

 

  • S’intégrer à la vie du village

Bien évidemment les enfants sont inscrits à l’école : premier lieu pour se faire de nouveaux copains. Pour faciliter leur intégration dans leur nouvel environnement les enfants sont également inscrits dans des clubs sportifs et culturel (foot, danse, bibliothèque).

De notre côté, nous n’avons pas non plus tardé à nous impliquer dans la vie du village en adhérant à l’association de parents d’élèves et en devenant représentant des parents d’élèves.

Tout ceci est possible parce que nous avons volontairement choisit un village en fonction des activités et loisirs qu’il proposait.happy-654713_640

 

Les objectifs que nous recherchions à travers la mise en place de ces actions était de faire vivre à toute la famille une aventure positive et enrichissante ; Permettre à nos enfants de vivre pleinement chaque nouvelle expérience sans appréhender le changement ; Faire en sorte que tout changement soit vécu comme une expérience positive (Cf. Le changement… Ce gros mot !!)

Répondre